Présentation du bureau (2023 – 2025)

Éric Dagiral est sociologue, maître de conférences à l’Université Paris Cité et membre du CERLIS. Il travaille sur la place et les rôles du numérique dans les liens sociaux, à travers des enquêtes sur les pratiques de communication et de production de connaissances. Ses recherches se caractérisent par une attention prononcée pour l’étude des usages et la pluralité des modalités d’appropriation concrètes des techniques. Mail : eric.dagiral[at]u-paris.fr


Hélène Ducourant est maîtresse de conférences à l’Université Gustave Eiffel et au LATTS. Ses thèmes de recherche portent sur la consommation, les relations bancaires des ménages populaires et précaires, l’endettement et les pratiques de recouvrement des créances impayées. Mail : helene.ducourant[at]univ-eiffel.fr


Jean-Philippe Nau est maître de conférences HDR en sciences de gestion à l’Université de Lorraine rattaché au laboratoire CEREFIGE. Ses recherches portent sur les dynamiques d’inclusion / exclusion par la consommation. Ses principaux terrains concernent la digitalisation des œuvres culturelles (téléchargement illégal, jeux vidéo) et la consommation des personnes en situation de handicap. Mail : jean-philippe.nau[at]univ-lorraine.fr

Profil X / Twitter


Formée aux méthodes d’enquête sociologique et ethnographique, Julie Madon cherche à comprendre les évolutions des modes de vie et d’organisation collective en lien avec les enjeux de transition environnementale. Sa thèse, soutenue en 2023, porte sur les pratiques d’allongement de la durée de vie des biens domestiques. Elle est maintenant chercheuse associée au Centre de Sociologie des Organisations (Sciences Po / CNRS), et sociologue consultante au sein du cabinet d’études Étéicos. Mail : julie.madon[at]sciencespo.fr


Laurianne Trably est doctorante en sociologie à l’Université Paris Cité au laboratoire CERLIS, sous la direction d’Olivier Martin et d’Eric Dagiral. Elle étudie dans sa thèse les usages des réseaux sociaux numériques par les adultes domiciliés en milieu rural, plus précisément à travers leurs pratiques d’exposition de soi par le texte et par l’image. Mail : trably.laurianne[at]gmail.com


Chargée de recherche du développement durable en sociologie au LVMT à l’Université Gustave Eiffel, Leslie Belton Chevallier a pour objet les pratiques de mobilités spatiales, notamment quotidiennes. Elle étudie plus spécifiquement les dimensions et composantes sociales de leurs transformations tant à l’échelle individuelle (biographie, trajectoires) que sociétales (écologisation, numérisation, plateformisation). Mail : leslie.belton-chevallier[at]univ-eiffel.fr


Noémie Roques est doctorante en sciences de l’éducation au laboratoire Experice (USPN) sous la direction de Gilles Brougère et de Vinciane Zabban. Ses recherches, d’abord portées sur les communautés de pratique des LANers, puis des rôlistes en Master, se sont orientées vers les vidéos Internet et leur intrication dans les sociabilités et apprentissages juvéniles. Mail : roques.noemie[at]gmail.com


Quentin Gervasoni est doctorant au laboratoire Experice de l’Université Sorbonne Paris Nord et au LabEx ICCA. Ses travaux portent sur les relations entre publics médiatiques et industries culturelles, sur le rôle du fandom dans l’attachement aux univers de fiction, et sur les intrications entre émotions et consommation culturelle. Mail : gervasoni.quentin[at]gmail.com


Renaud Garcia-Bardidia est professeur des universités à l’Université de Bourgogne. Il y est responsable du parcours recherche du master Direction de Projets et d’Etablissements Culturels et de l’équipe Pratiques et Activités Recréatives et Culturelles du CREGO. Ses recherches portent sur la digitalisation de la consommation culturelle, à partir notamment de terrains sur les musiques actuelles ou les jeux vidéo. Mail : renaud.garcia-bardidia[at]u-bourgogne.fr


Rosa Bortolotti est docteure en sciences de l’éducation à Cergy Paris Université (2019-2023), membre du Laboratoire ÉMA (École, Mutations, Apprentissages) et de l’Observatoire Universitaire International Éducation et Prévention (OUIEP). Réalisée sous la direction du Professeur Benjamin Moignard et co-encadrée par Audrey Boulin, tous deux attachés à l’Université CY, sa thèse porte sur le rapport au numérique des jeunes en situation de vulnérabilité et des professionnels dans le champ du travail social. Elle interroge les pratiques numériques des jeunes comme enjeu de socialisation et la perception qu’en ont les professionnels des services de prévention spécialisée, les mouvements qu’ils suscitent sur celles-ci et les conceptions du métier. Mail : rosa.bortolotti[at]cyu.fr


Samuel Vansyngel est doctorant à Experice et au LabEx ICCA au sein de l’Université Sorbonne Paris Nord et ATER en sociologie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Sa thèse porte sur les sports électroniques au travers d’une sociologie de la production du spectacle sportif. Il mène également des recherches sur la sociologie des joueurs, de Magic: The Gathering à Pokemon GO, et la façon dont le numérique reconfigure des pratiques. Mail : samuel.vansyngel[at]gmail.com


Solène Sarnowski est doctorante au département de SES de Télécom-Paris et au CSI aux Mines Paris. Ses recherches s’inscrivent dans une perspective pragmatiste et portent sur l’accompagnement numérique des enquêtes écologiques. Mail : solene.sarnowski[at]telecom-paris.fr


Victor Potier est maître de conférences en sociologie à l’Université Gustave Eiffel et chercheur au sein du LISIS. Ses recherches portent sur les processus de numérisation et leurs implications économiques, techniques et politiques, en travaillant plus spécifiquement sur divers secteurs comme l’éducation, l’événementiel et l’agriculture. Mail : victor.potier[at]univ-eiffel.fr


Enseignante à l’université Sorbonne Paris Nord et chercheuse au sein du Laboratoire Experice, Vinciane Zabban développe des recherches sur la numérisation des loisirs. Elle s’intéresse aussi bien aux pratiques et usages qu’aux sphères de conception de domaines tels que le jeu (jeu vidéo, jeu de société) ou encore les travaux d’aiguille, avec une perspective qui mobilise à la fois la sociologie des techniques et du numérique, la sociologie économique et de la consommation. Mail : zabban[at]univ-paris13.fr

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search