Symposium “L’Internet des Faibles” – 15 et 16 octobre 2015, Université de Technologie de Troyes

Symposium “L’Internet des Faibles”
15 et 16 octobre 2015,
Université de Technologie de Troyes
http://techcico.utt.fr/fr/seminaires/symposium.html
Organisé par l’équipe Tech-CICO de l’UMR 6281, UTT
*******************************************
DATES IMPORTANTES
02 mai 2015 : date limite pour l’envoi des contributions
26 Mai 2015 : envoi des notifications aux auteurs
14 Sept. 2015 : Date limite pour l’envoi des versions finales
15-16 Oct. 2015 : Symposium

OBJECTIFS
En consacrant une journée d’études à « l’Internet des faibles », nous voulons mettre en avant trois questions :
* Quels usages de l’Internet ont les populations et les individus en situation de faiblesse ?
* Quels effets l’usage de I ’Internet a sur cette situation de faiblesse ? Permet-il de la dépasser, de la rendre manifeste, de la renforcer ?
* Lorsqu’un dispositif informatique est supposé avoir comme utilisateurs des populations en situation de faiblesse, quel effet cette cible a sur la conception du dispositif ?

« L’Internet des Faibles » renvoie à une réalité à  la fois hétérogène et cohérente ; c’est l’Internet des malades, des minorités, des pauvres, des personnes souffrant de problèmes cognitifs….

Dans cette journée d’étude, on s’interrogera sur le rôle que peut jouer l’Internet pour les “faibles”. On peut considérer que c’est un outil pour améliorer la qualité de vie de ces personnes en facilitant leurs initiatives pour gérer/dépasser leurs faiblesses, en leur donnant un pouvoir d’agir (« empowerment »). On pourra se demander dans quelle mesure l’Internet peut contribuer à « créer les conditions d’un monde plus juste » en améliorant les capabilités des plus « faibles » (par exemple, la santé du corps, l’affiliation, le contrôle sur son environnement), et donc rétablir du pouvoir d’agir et d’être pour ceux dont la liberté est entravée par toutes sortes d’obstacles (Nussbaum, 2012).

Il ne s’agit pas non plus d’avoir un regard angélique sur les potentialités de l’Internet. Cette journée d’étude sera également l’occasion d’identifier les limites des dispositifs, notamment dans leur possibilité de modifier les rapports de force habituels ; par exemple, (Spears et al., 2007) montrent que les échanges en ligne peuvent renforcer les stéréotypes et attitudes négatives envers les minorités.

CONTRIBUTIONS ATTENDUES
Des contributions sont attendues aux niveaux empiriques, méthodologiques et conceptuels sur les thèmes suivants :
* Descriptions de situations d’usage de l’Internet par des populations et/ou des individus en situation de faiblesse.
* Analyses d’usage permettant de décrire les effets d’Internet sur la situation de faiblesse.
* Propositions de méthodologies de conception pour les populations en situation de faiblesse.
* Descriptions d’outils originaux conçus pour des populations en situation de faiblesse.
* Prise en compte des risques liés à l’usage d’Internet pour les populations en situation de faiblesse.
* …

FORMAT
Les contributions, entre 15 et 20000 caractères, seront envoyées à l’adresse suivante :
Internet_faibles@utt.fr

Les auteurs des contributions acceptées devront renvoyer une version finale prenant en compte les remarques des organisateurs du symposium et respectant le format qui leur sera transmis.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *